Catégorie : Non classé

Le syndrome de la charnière thoraco-lombaire

Qu’est ce que le syndrome de la charnière thoraco-lombaire ?

La charnière thoraco-lombaire est une zone de transition entre le rachis dorsal et le rachis lombaire. Cette transition s’effectue sur plusieurs étages vertébraux au sein desquels les courbures vertébrales s’inversent.

Le syndrome de la charnière thoraco-lombaire est une pathologie mécanique responsable d’une irritation de la 12e racine nerveuse thoracique T12, ou de la première racine nerveuse lombaire L1 (les racines T11 et L2 sont plus rarement touchées).

Il touche sans distinction les branches antérieures, ou postérieures des racines nerveuses.

Quels sont les signes du syndrome de la charnière thoraco-lombaire ?

Le syndrome thoraco-lombaire est responsable de plusieurs types de douleurs, en fonction de la racine et de la branche touchée :

  • Douleur lombaire
  • Douleur face latérale de fesse
  • Douleur dans l’aine, pouvant irradier dans les organes génitaux

Ce dernier cas de figure est particulièrement inconfortable et peut évoquer dans un premier temps une pathologie de la sphère viscérale ou uro-génitale. Le diagnostic de syndrome thoraco-lombaire dans ce genre de cas est mal connu, malgré le fait que le traitement mécanique soit satisfaisant.

Quelque soit la localisation de la douleur, il faut bien noter qu’il s’agit la d’une douleur projetée par irradiation nerveuse.

Comment peut survenir un syndrome de la charnière thoraco-lombaire ?

La charnière thoraco-lombaire est un carrefour mécanique très important soumis à de nombreuses contraintes en compression et cisaillement dans nos gestes et postures du quotidien. Elle permet notamment la rotation différentielle des épaules par rapport au bassin lors de la marche.

Au delà d’un certain seuil, ces contraintes peuvent engendrer un surmenage mécanique lors d’efforts trop intenses, suite à l’accumulation de gestes répétés ou de postures délétères pour la colonne vertébrale. Une raideur musculaire peut alors s’installer et verrouiller la charnière thoraco-lombaire.

Les racines nerveuses correspondantes (T11, T12, L1, L2) sont alors soumises à des phénomènes compressifs qui entraînent leur irritation et la symptomatologie qui en découle.

Quel traitement l’ostéopathie propose face à un syndrome de la charnière thoraco-lombaire ?

Le traitement proposé par l’ostéopathe permet par une action mécanique locale, précise et paramétrée, de lever les phénomènes compressifs sur la charnière thoraco-lombaire, à l’origine de l’irritation des racines nerveuses correspondantes.

Il en découle un relâchement musculaire responsable d’un gain de flexibilité articulaire, mais également d’une diminution de la symptomatologie douloureuse.

Afin d’éviter tout risque de récidives suite à l’acte thérapeutique, il est important d’identifier les facteurs de risque pouvant être à l’origine de l’installation du syndrome thoraco-lombaire. La correction d’un geste répétitif ou d’une posture mal adaptée au fonctionnement tissulaire de votre corps est essentielle dans la prise en charge.

N’hésitez pas à demander conseil à votre ostéopathe expert en prévention gestes et postures !

 

Axel Cloarec

 

 

Notalgie paresthésique et ostéopathie

Qu’est-ce qu’une notalgie paresthésique ?

La notalgie paresthésique est une affection neurologique (comme par exemple une sciatique), dont la particularité est d’être uniquement sensitive.

Elle touche les rameaux dorsaux des nerfs spinaux qui innervent la peau de la région interscapulaire (de la 2e à la 6e vertèbre thoracique).

Quels sont les signes d’une notalgie paresthésique ?

La notalgie paresthésique est responsable d’une gène classiquement située entre l’omoplate et la colonne vertébrale, qui peut varier d’une simple démangeaison, jusqu’à une véritable douleur.

Les picotements ressentis correspondent à des paresthésies occasionnées par l’irritation des rameaux dorsaux des nerfs spinaux.

On observe dans la majorité des cas une lésion érythémateuse dans la zone concernée, qui fait suite au grattage.

Comment peut survenir une notalgie paresthésique ?

La notalgie paresthésique peut survenir suite à l’irritation mécanique des rameaux dorsaux des nerfs spinaux, notamment par des contraintes en compression ou cisaillement des étages vertébraux correspondants.

Ces contraintes peuvent faire suite à un surmenage mécanique de la colonne vertébrale lors d’efforts trop intenses, ou suite à l’accumulation de gestes répétés ou de postures délétères pour la colonne vertébrale. Un enraidissement musculaire douloureux est fréquemment retrouvé sur les articulations correspondantes.

Quel traitement propose l’ostéopathie face à une notalgie paresthésique ?

Le traitement proposé permet de décomprimer les étages vertébraux responsables de la notalgie par une action mécanique réalisée par l’ostéopathe. Ce geste effectué avec précision permet de diminuer l’enraidissement musculaire local à l’origine de l’irritation des rameaux dorsaux des nerfs spinaux et par conséquent, de diminuer les douleurs et paresthésies ressenties par le patient.

Il est également indispensable de mettre en évidence l’étiologie de l’enraidissement vertébral à l’origine de cette pathologie.

Cela passe notamment par une étude du comportement mécanique de votre colonne vertébrale dans ses conditions de fonctionnement quotidiennes, par le biais d’une expertise de vos gestes et postures.

N’hésitez pas à contacter votre ostéopathe, expert en prévention gestes et postures en entreprise.

 

Axel Cloarec

 

Prévention gestes et postures

 

posturea

Posturea est une solution de prévention gestes et postures en entreprise, dont l’objectif est de combattre les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) à la source.

Selon les sources de l’assurance maladie, les TMS sont responsables de 87% des maladies professionnelles et 73% des salariés en souffrent. Ils constituent donc un enjeu de santé publique majeur.

Posturea propose une approche innovante en accompagnant le salarié tout au long de la formation, afin de lui proposer une solution spécifique et adaptée à son cas de figure.

Posturea se démarque par plusieurs points forts :

  • Une formation sur-mesure adaptée à votre activité
  • Une expertise transversale entre les employés, le groupe de travail et l’entreprise
  • La mise en valeur du « bien être » au travail par l’activité physique
  • Une prise en main des outils rendant le salarié autonome

Les formations sont assurées par des ostéopathes biomécaniciens et coachs sportifs expérimentés qui mettront leur savoir faire au service de votre « bien être » au travail.

Découvrez dès maintenant le nouveau programme de formation Posturea ainsi que nos différentes offres et services !

 

formations

 

Axel Cloarec

 

Le syndrome de l’essuie-glace

Qu’est-ce que le syndrome de l’essuie-glace ?

Le syndrome de l’essuie-glace, aussi connu sous le nom du syndrome du TFL (tenseur du fascia lata) de la bandelette de Maissiat ou ilio-tibiale, est une pathologie mécanique du complexe articulaire du genou, touchant l’interface fémoro-tibiale. Elle s’apparente à une tendinopathie, malgré le fait que son origine soit extrinsèque au muscle en lui-même.

QUELleS SONT LES CAUSES DU SYNDROME DE L’ESSUIE-GLACE

Cette affection mécanique se caractérise par une augmentation des contraintes en cisaillement au sein du tendon du muscle tenseur du fascia lata (TFL).

Le tendon ponte l’interligne fémoro-tibiale et notamment un relief osseux, l’épicondyle latéral du fémur, pour venir s’insérer sur la face antéro externe du tibia au niveau du tubercule de Gerdy.

Lors des mouvements de flexion/extension du genou, le tendon se comporte alors comme un « essuie-glace » qui « balaye » vers l’arrière et l’avant l’épicondyle latéral du fémur.

En présence de certains facteurs de risques, ces contraintes générées par des frottements répétitifs entre ces deux éléments peuvent donner naissance à un processus inflammatoire au sein du tendon, lorsque les capacités mécaniques de résistance de ce dernier sont dépassées.

QUELS SONT LES SYMPTÔMES DU SYNDROME DE L’ESSUIE-GLACE

La douleur se manifeste alors au niveau de la face latérale du genou, sous la forme d’un point précis qui peut diffuser plus ou moins sur la face latérale de la cuisse, rencontrée lors de la marche et surtout chez les patients pratiquant la course à pied.

Ostéopathie et syndrome de l’essuie-glace ?

L’ostéopathie biomécanique permet grâce à ses gestes techniques comprenant des manipulations et mobilisations articulaires, ainsi que des techniques musculaires, d’optimiser les conditions de fonctionnement du tendon du muscle tenseur du fascia lata, afin de diminuer la symptomatologie douloureuse et de reprendre au plus vite vos activités.

Dans certains cas, l’expertise en gestes et postures (cf : Posturea) réalisée par votre ostéopathe pourra le conduire à vous orienter vers un podologue afin d’effectuer une prise en charge pluridisciplinaire pour une optimisation du traitement.

Une question relative à cette pathologie ? N’hésitez pas à contacter votre ostéopathe à Saint Maur des Fossés !

 

Axel Cloarec

 

 

 

 

Le syndrome rotulien

Qu’est-ce que le syndrome rotulien ?

Le syndrome rotulien est une affection mécanique touchant le complexe articulaire du genou, au niveau de l’interface fémoro-patellaire.

Il se caractérise par une augmentation des phénomènes d’hyperpression entre la face postéro-interne de la patella (rotule) et la face antérieure du versant interne de la trochlée fémorale.

Quels sont les symptômes du syndrome rotulien ?

Les contraintes de compression et de cisaillement au niveau de l’interface articulaire se manifestent par une douleur précise sur l’avant du genou, notamment lors de la montée/descente d’escaliers, la position assise prolongée (signe du « cinéma »), les positions accroupies ou à genoux, ainsi que dans tous les mouvements où la flexion du genou est importante.

Quelles sont les causes du syndrome rotulien ?

Les causes de cette pathologie mécanique peuvent être multifactorielles, mais elles résultent toutes d’un même mécanisme : un défaut de centrage de patella (rotule).

En effet, afin d’assurer la cohésion du complexe articulaire de genou, la patella doit pouvoir coulisser de haut en bas dans le « rail » formé par la trochlée fémorale. Cette dynamique est permise par le muscle quadriceps, et notamment par le muscle droit antérieur.

Un défaut de centrage dynamique de la patella peut engendrer des frottements entre sa partie postérieure et les berges de la trochlée fémorale.

Quand les capacités d’adaptation tissulaire sont dépassées, ces frottements peuvent être à l’origine d’une impotence fonctionnelle douloureuse, et favoriser l’apparition d’arthrose fémoro-patellaire au sein du complexe articulaire du genou.

Ostéopathie et syndrome rotulien ?

L’ostéopathie biomécanique permet grâce à son arsenal thérapeutique comprenant des manipulations et mobilisations articulaires, ainsi que des techniques musculaires, d’optimiser le centrage dynamique de la rotule et de diminuer la symptomatologie douloureuse.

Par ailleurs, les compétences d’expert en gestes et postures de votre ostéopathe permettront d’optimiser la reprise de toutes activités sportives ou gestes du quotidien, afin de pérenniser le traitement et d’éviter les récidives.

Pour toutes questions n’hésitez pas à contacter votre ostéopathe à Saint Maur des Fossés !

Axel Cloarec

Posturea, une formation gestes et postures sur mesures

Ostéopathe Saint Maur présente Posturea, une nouvelle approche de votre santé en entreprise !

posturea

Posturea est un service de formation gestes et postures en entreprise qui vous propose une expertise sur mesure et une formation adaptée aux postes de travail de votre société, pour le bien être de vos employés.

Améliorez vos conditions de travail grâce aux conseils et à l’œil expert de nos intervenants Ostéopathes Biomécaniciens !

Plus qu’une simple formation, Posturea s’adapte à vos besoins en fonction de vos facteurs de risque individuels et ceux liés à votre tache professionnelle.

L’action de Posturea ne se limite pas à l’acquisition de connaissances, Posturea propose également un coaching sportif, ainsi que des soins en ostéopathie au sein de votre entreprise.

Il y a la une volonté d’établir une véritable cohérence au sein du parcours de soin des salariés souffrant de troubles musculo-squelettiques (TMS), qui constituent la première cause de maladie professionnelle.

Les solutions proposées par Posturea permettent de lutter efficacement et durablement face aux TMS par le biais d’une prise de conscience de votre propre organisation articulaire.

Pour de plus amples informations et pour toutes demandes de devis, visitez notre site : www.posturea.com

logo-posturea

Bonne année 2016 !

Osteopathe-saintmaur.com vous souhaite une belle et heureuse année 2016 !

Le temps des bonnes résolutions est arrivé, remise en forme, pratique sportive régulière, bonne hygiène alimentaire… N’hésitez pas à venir consulter pour un check-up complet afin de démarrer l’année du bon pied et à l’abri des blessures !

bonne année 2016

Conflit sous acromial et ostéopathie

Qu’est-ce qu’un conflit sous acromial ?

Un conflit sous acromial est une pathologie de l’épaule qui résulte d’un pincement des structures tendineuses de certains des muscles de la coiffe des rotateurs (muscles assurant le centrage dynamique de l’épaule) au niveau de l’espace sous acromial.

L’espace sous acromial est un défilé osseux formé par l’acromion au niveau de sa partie supérieure, et la tête humérale pour sa partie inférieure.

conflit sous acromial osteopathe

Des contraintes répétées de compression et de cisaillement sur les structures passant dans l’espace sous acromial et notamment du muscle sus-épineux, peuvent être à l’origine d’une inflammation mécanique de ce dernier engendrant une douleur ainsi qu’une impotence fonctionnelle caractéristique de cette pathologie.

La douleur se situe le plus souvent au niveau de la partie antéro-supérieure  de l’épaule, lors de la réalisation de mouvement couplant une antépulsion ainsi qu’une rotation interne du bras (enfiler un vêtement, se coiffer, ouvrir une porte…). Ces mouvements viennent réduire le diamètre de l’espace sous acromial, majorant ainsi le conflit avec le tendon qui chemine dans ce dernier.

conflit sous acromial osteo saint maur

Comment peut survenir un conflit sous acromial ?

Le conflit sous-acromial peut apparaître en dehors de tout contexte traumatique, mais certains facteurs de risque  liés au remaniement articulaire peuvent favoriser son apparition :

  • Espace sous acromial réduit
  • Présence de calcifications au sein du tendon du muscle sus-épineux, notamment au niveau de son insertion sur le trochiter
  • Acromion crochu
  • Calcification du ligament acromio-coracoïdien

calcification sous acromiale osteo saint maur

Ostéopathie et conflit sous acromial ?

Après une analyse des conditions mécaniques locales, étayées par d’éventuels examens complémentaires, l’ostéopathe biomécanicien sera en mesure de proposer un traitement mécanique permettant de limiter les contraintes délétères s’exerçant sur les tendons des muscles de la coiffe des rotateurs passant au sein de l’espace sous acromial. Cette action aura pour objectif diminuer l’impotence fonctionnelle douloureuse présentée par le patient.

Axel Cloarec